• Blue Stars

Cédric COTAR, l’expérience québécoise au bénéfice des Blue Stars


Joueur de haut niveau (passé par la NFL Europe et pendant de nombreuses années en équipe de France) Cédric est aussi devenu un des tacticiens les plus talenteux de l'hexagone, et entraîne depuis maintenant 3 saisons aux Blue Stars de Marseille, d'abord comme entraîneur principal en 2016 ou il gagne dès sa première année le championnat de division 3, puis comme coordinateur offensif et conseiller technique les années suivantes, avec les résultats que l'on connait (vice champion D2 et demi-finale Elite). (plus d'infos sur sa page wikipédia)

C'est par ses compétences qu'il est parvenu à décrocher un poste d’entraîneur à l'université de Laval au Québec, l'université la plus côtée footballistiquement au Canada. Il nous en parle dans cette brève interview :

- Quelles sont tes fonctions à Laval ? -

Cédric COTAR : Entraineurs des secondeurs (Linebackers) - Raconte nous une journée type en saison régulière? CC : Le matin : correction de la vidéo de la pratique de la veille, étude des vidéos de l'équipe adverse. Remplir et étudier la base de données (statistiques, formation, jeux, joueurs de chaque match). Préparation de l’entrainement du jour. Meeting défensif à 15h30 (mise en place du plan de match). Entrainement sur le terrain de 16h45 à 18h45. 19h fin de journée.

- Comment décrirais tu ton style de coaching? -

CC : Conceptuel et biomécanique - Comment t'aides-tu de ton expérience à Laval pour faire progresser les Blue Stars ? - CC : Mon expérience canadienne aide à tous les niveaux , que ce soit sur le terrain mais aussi en dehors, que ce soit pour un athlète ou pour un groupe d’athlète. Cela permet de trouver rapidement des solutions au différentes problématiques que l’on peut rencontrer au cours d’une saison. - Quels sont tes objectifs cette saison avec les Blue Stars - CC : Le développement des équipes, des joueurs, des entraîneurs. Apporter une cohérence sur un projet à long terme ou le développement de chacun est la priorité. - Quelles sont les choses dans le football canadien que les clubs français devraient s'inspirer pour progresser ? - CC : L'enthousiasme autour du football

- Comment est la différence de niveau entre le Québec et la France, et pourquoi une telle différence? - CC : La différence est lié au sport à l’école, le développement du sport de haut niveau se fait dans le système scolaire (du secondaire à l’université). La culture, les investissements, les structures font aussi la différence.

Merci pour ces réponses Cédric et à très vite sur nos terrains marseillais ! Il sera de retour à la mi-Novembre après la fin de saison canadienne.

#séniors

360 vues